GRAINE DE CRÉATEUR : DOWN ON ZE CORNER

1 décembre 2014

Partager :



Avis aux nostalgiques des Game boy, des concours de cordes à sauter et des collectionneurs de Pin’s à la récré, la collection Playground de Down on ze Corner, c’est le coup de cœur Paulette de cette fin d’année. Rencontre avec Hélène, cette jeune créatrice bordelaise inspirante et inspirée.
 
Paulette : On commence par les présentations ?
Je m’appelle Hélène, j’ai 29 ans. Mon activité de création couture est le fruit d’une reconversion professionnelle. Après l’obtention d’un master en marketing touristique et quelques expériences de pigistes pour des guides, je me suis découverte une passion dévorante pour l’artisanat créatif. J’ai donc suivi une formation de modélisme et de couture.
 
Comment as-tu l’idée folle, un jour d’inventer… ta propre marque ?
Je suis une grande fan des brocantes et des friperies depuis l’enfance. Les pièces et tissus que je pouvais trouver ont titillé mon imagination, les imprimés sont uniques et la qualité est au rendez-vous, j’ai eu donc envie de les retravailler pour recréer des vêtements nouveaux. J’ai alors créé ma propre marque, avec une identité bien particulière, qui me ressemble. J’aimais aussi l’idée de fabriquer à la main des pièces uniques, pouvoir proposer une alternative aux grands circuits de distribution habituels, une consommation qui ait plus de sens.



Comment pourrais-tu la définir ?
C’est une marque de vêtements et accessoires pour femme qui confectionne des pièces uniques ou des micro-séries dans une démarche d’upcycling (valorisation de la matière recyclable). Cette pratique de détournement textile relève du défi créatif plus que de la contrainte. Le style des vêtements est sport-chic, urbain et un peu rétro. Toutes les pièces sont réalisées à la main dans mon atelier à Bordeaux.
 
Down on ze corner, c’est son petit nom. Il y a une signification particulière ?
Oui, c’est le titre d’une chanson des Creedence Clearwater Revival. Outre sa portée sentimentale (mon père nous réveillait avec cette chanson à fond dans la maison le matin quand j’étais enfant…), elle est joyeuse, pleine de vie, rétro, ce sont des aspects que j’essaie de mettre en avant au travers de ma marque. Elle  raconte l’histoire d’un groupe de musique qui joue dans la rue pour égayer le moral des passants, j’aime cette idée de proximité, de plaisir simple et accessible. J’aimerais que mes créations aient le même effet sur les gens !


 
Tes inspirations, tu les pioches où ?
Je crois que je suis influencée par tout ce qui m'entoure, les gens dans la rue par exemple. Il arrive aussi que le tissu que je chine soit à la base de l'idée. Pour la collection Playground, je me suis replongée dans mes souvenirs d'enfance et je me suis inspirée des films et des séries des années 90.
 
La collection Playground est un vrai bon dans les années Mini keums. Qu’as-tu voulu partager à travers ce retour en arrière ?
C’est une sorte de clin d’œil aux enfants et préados des années 90, un hommage aux nostalgiques de la game boy, des pin’s et des patins à roulettes. Le nom Playground fait référence aux souvenirs de cour de récré, lieu où l’insouciance et la gaieté sont de la partie.
Les modèles ont un côté doucement régressif, les coupes sont oversize, les matières et les teintes sont cocooning  (velours éponge, gris chiné, imprimés pastel). J’ai voulu recréer des chouchous, l’accessoire phare de l’époque, longtemps « interdit » par la fashion police, je le trouve sublime posé autour d’un chignon haut ou simplement autour du poignet.


 
Où pouvons nous acheter tes créations ?
Sur mon e-shop, et je distribue pour  l’instant dans deux boutiques à Bordeaux : la Feliz (une boutique vintage et colorée) et dans un concept store adorable, My Petit Corner. J’accueille également volontiers mes clients à l’atelier-showroom sur rendez-vous ou lors d’événements type marchés de créateurs que j’annonce sur ma page Facebook.
Caroline Girard

Girard, Assistante rédac web, 21 ans, Nevers
Un surnom ? Gigi
Une lubie ? Faire des listes
Un plat ? Un burger
Un endroit ? Le bord de mer
Un vêtement ? Une chemise blanche
Un devise ? Qui vivra verra
>https://twitter.com/hellolagigi

Envoyer
Envoyer
Caroline Girard

Girard, Assistante rédac web, 21 ans, Nevers
Un surnom ? Gigi
Une lubie ? Faire des listes
Un plat ? Un burger
Un endroit ? Le bord de mer
Un vêtement ? Une chemise blanche
Un devise ? Qui vivra verra
>https://twitter.com/hellolagigi